Technofish

CHIRP et les sondes tout-en-un Garmin

7 Juillet 2016 , Rédigé par Draghost Publié dans #Garmin

Coucou les pêcheurs,

On parle beaucoup de la technologie CHIRP (Compressed High-Intensity Radiated Pulse) dans le monde des sondeurs depuis quelques mois. Les sondeurs CHIRP permettent de profiter d'une meilleure résolution, d'une meilleure discrimination des cibles et d'une image encore plus détaillée.

Pour comprendre le CHIRP, un petit rappel sur le sondeur traditionnel s'impose. Cet appareil électronique envoie dans l'eau des ondes sonores (impulsions), à travers une sonde, qui sont percutées et renvoyées par les obstacles (echos). La sonde dispose d'une quantité d'énergie (puissance) nécessaire pour acheminer l'onde au fond de l'eau, ainsi plus la profondeur est élevée et plus la puissance doit être conséquente.

  • Une faible profondeur ne nécessite pas une forte quantité d'énergie, du coup l'appareil va utiliser des impulsions courtes avec une fréquence élevée pour recueillir avec précision un maximum d'echos (discrimination). Par exemple à 200kHz > fréquence de répétition élevée > impulsion très courte > fort pouvoir de discrimination
Chaque poissons est perçu

Chaque poissons est perçu

  • À contrario une grande profondeur nécessitera d'une part plus d'énergie et d'autre part des impulsions qui ne s'estomperont pas... il s'agit des impulsions longues. Hélas dans ce cas précis, la discrimination est beaucoup moins bonne. Par exemple à 50kHz > fréquence de répétition faible > impulsions longues > faible pouvoir de discrimination
Les 3 perches sont "englobées" en un seul echo

Les 3 perches sont "englobées" en un seul echo

On remarque donc que la capacité de discrimination diminue en fonction de la profondeur!

C'est ici qu'intervient le CHIRP:

- l'impulsion n'est plus définie sur une fréquence fixe mais il varie autour d'une fréquence de travail (large bande ou modulation de fréquences)> on gagne les propriétés d'une impulsion longue pour parcourir de grandes profondeurs

- le module sondeur interprète le retour des échos pour chaque fréquence qu'il connaît déjà afin d'en extraire les signaux > on gagne la capacité à discriminer des impulsions courtes

De ce fait, à puissance égale, une impulsion délivre une compilation de signal offrant une image encore plus détaillée et permet de gagner en profondeur.

La discrimination des poissons a l’intérieur d’une impulsion devient possible !

La discrimination des poissons a l’intérieur d’une impulsion devient possible !

La discrimination se calcule de la manière suivante:

Discrimination = (longueur d'onde x vitesse du son dans l'eau) / 2

Longueur d'onde = ( 1 / fréquence) x nombre de cycles

Vitesse du son dans l'eau = 1500m/s

Pour un sondeur classique

- à 200kHz cycle de 17 > (0.000085m x 1500) / 2 = 6.4cm

- à 50kHz cycle de 20 > (0.0004m x 1500) / 2 = 30cm

On note la précision plus fine à 200kHz pour un sondeur traditionnel.

Pour un sondeur CHIRP

On prend en compte la fréquence de travail et la formule change par "Discrimination = vitesse du son dans l'eau / (2 x largeur de bande)"

Par exemple pour une sonde 150-240kHz la largeur de bande est de 90kHz soit:

1500 / (2 x 90 000) = 0,83cm

La discrimination dans cet exemple montre la redoutable précision du CHIRP !

Image précise CHIRP

Image précise CHIRP

L’ajout de la technologie CHIRP aux modes DownVü et SideVü va permettre d'améliorer le niveau de détail jusqu'à 4 fois!

SideVü et DownVü CHIRPSideVü et DownVü CHIRP

SideVü et DownVü CHIRP

Attention cette révolution entraîne l'emploi de sondes spécifiques. Pour ma part, je vous propose un récapitulatif des sondes GARMIN tableau arrière 2016. Les lignes grisée sont celles les plus adaptées en eaux intérieures.

Faites vos choix!

Faites vos choix!

Avant d'acheter un sondeur neuf, optez pour le CHIRP avec une sonde adéquate, vous ne le regretterez pas!

A+

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article