Technofish

Une session riche en émotion!

1 Juin 2015 , Rédigé par Draghost Publié dans #Récits

Hey les lecteurs,

J'espère que l'ouverture 2015 a été plaisante pour chacun d'entre vous et que le plaisir de la pêche a été au rendez vous!

J'arrive à délaisser la partie nautisme au profit de la pêche ma passion n°1.

Déjà avec la casse du gros lors de la dernière session, c'est changement de tresse direct!

Je décide de changer ma tresse Power Pro par une autre tresse un peu moins cher, on verra dans le temps: la Sufix 832 Advanced Superline en Jaune Chartreuse

Aussi pour sortir plus aisément les poissons du bateau, je vais faire l'acquisition d'une épuisette en maille caoutchouc et à fort diamètre pour le bien être du poisson

Nouvelle tresse et acquisition d'une méga épuisette!Nouvelle tresse et acquisition d'une méga épuisette!

Nouvelle tresse et acquisition d'une méga épuisette!

Autre petit détail, après moult recherches sur la toile il n'est pas évident de trouver des valeurs de consommation sur les moteurs élec. Bien sur tout dépend d'un tas de facteurs: le vent, le courant, la charge du bateau, etc.

Comme j'aime la précision, je vais faire l'acquisition d'un gestionnaire de batterie double, le Victron BMV 602S. Capable de mesurer 2 batteries, je vais me cantonner pour le moment à la mesure des A/h et au déclenchement d'une alarme lorsque la consommation atteint 65% de la batterie AGM.

Mesure pour une session de 6h mixte élec et thermique (sans courant/peu de vent): 4.7 A/h

Mesure pour une session de 6h mixte élec et thermique (sans courant/peu de vent): 4.7 A/h

Ensuite entrons dans le vif du sujet, j'ai promis d'embarquer Sylvain afin de tester l'Hybride. J'avais en tête de descendre à Condrieu pour lui faire taquiner le sandre mais Pierrot à qui j'ai fait faux bond arrive à se dégager du temps pour nous rejoindre. Du coup chamboulement de dernière minute, on décide de se donner rendez-vous au Grand Large le spot le plus proche pour tous.

Le départ sera donné avec Sylvain à 5h du matin, j'ai collecté pas mal d'infos avec l'échosondeur lors de la dernière session et on va essayer de tenir une dérive que j'ai modélisé à travers Insight Genesis. Sylvain monte sur le boat en mode décontracté et c'est le départ en direction des tombants.

La première heure passe avec une touche unique pour le Sylvain sur un leurre dur articulé chinois imitation gardon... hum, on est perplexe et on décide d'accélérer notre dérive à l'électrique pour toucher du poissons actifs.

Je troque le Spread Shad pour un leurre plus claquant, un spinner! Bien sûr mon choix sera porté sur un Savage Gear Da Bush, un aimant à brochet!

Spinner Da Bush, mon préféré!

Spinner Da Bush, mon préféré!

Avec Sylvain on papote et on se positionne à 20m de la berge, on aperçoit à moins d'un mètre de la rive des blancs qui frayent dans un barouf du tonnerre... un Marc Dorcel version fish ^^

Sylvain pulvérise vers le large alors que je commence par longer la rive... lancer... contact avec le fond... première tirée... ET PAN, c'est coffré!

Le fish accélère un peu dans tous les sens sans monter en surface, je pense à un petit silure car il se retrouve dans les herbiers sans bouger! Je tire un peu de-çi de-là pour décoller le poisson et il fini au bout de quelques lonnngues secondes par apparaître... c'est un brochet!

Je demande à Sylvain de sortir la caméra et l'épuisette mais merde, j'ai tout oublié... bon tant pis, on va improviser. Le poisson se défend, il n'a pas envie de quitter son élément pour flirter sur mon bateau, mais après une opposition des plus respectable il finira dans l'épuisette de sir Sylvain!

Photos, mesure (85cm) et c'est le release!

85cm de baston dans les règles
85cm de baston dans les règles85cm de baston dans les règles

85cm de baston dans les règles

Il est 6h45 et je souffle un peu, le capot est évité mais maintenant il faut que Sylvain décapote!

Un léger vent du sud se lève et nous porte vers le large, Sylvain ferre un bébé brochet qu'il décroche au dessus de l'eau sans photo, il est déçu et cherche plus gros.

Hélas le ciel se découvre carrément pour laisser apparaître un ciel bleu et un soleil de plomb! A ce moment précis on va vivre comme dirais le Sylvain "une longue traversée du désert" ou plus aucunes touches ne se fera sentir.

Je m'amuserais à ressortir des vieux leurres comme la vieille cuillère Mepps Lusox ou encore un Rapala Countdown Jointed. Vers 9h le temps se couvre petit à petit, soudain c'est la touche et Sylvain prend un broc de 57cm, c'est maillé!

Tu décapotes Sylvain!

Tu décapotes Sylvain!

Dring dring, le téléphone sonne et c'est Pierrot qui arrive, on part le récupérer sous une pluie fine. On retourne pêcher près de la berge mais le soleil est à nouveau de retour! Le vent change et nous pousse en direction du pont d'Herbens mais cette zone ne me plait pas, peu de fond et peu d'amas d'herbiers localisés. De toute manière Sylvain doit rentrer, je ramène le groupe au parking et cette fois, c'est avec Pierre que je continue la pêche.

Le temps est couvert et le vent ride un peu la surface de l'eau... comme j'aime! On arrive sur le secteur voulu pas loin de 2 barques, on adopte la stratégie suivante:

- Pierre au One'Up blanc mixte palette homemade

- moi au spinner Da Bush

Il est un peu près 11h30, j'attaque l'avant de la barque et Pierrot pulvérise vers le large... on est dos à dos quand soudain "POISSON!"

Je me retourne et regarde de suite le scion de Pierre, ça trompe pas il affronte un steak! La caméra de Pierre n'est pas en route et on a pas l'épuisette pour sortir le bestiau... du coup ça sera à la main, on commence à les connaitre ces gros poissons du Rhône!

Pierre gère bien le combat, on décide d'immortaliser la scène en allumant non sans mal la caméra... après 2 grosses minutes de combat bien viril, le brochet se présente à nous une première fois mais bien sur c'est le rush assuré:

Première tentative d'extraction

Première tentative d'extraction

Entre couinage de frein et pompage, les secondes défilent... "il tank, il tank..." me crie le Pierrot, 1min10s plus tard mister grand gousier décide de se laisser ramener doucement vers la barque, cette fois ma main glisse parfaitement sous son opercule et je maintiens fermement le bloc qui tente un rush désespéré... mais en vain!

Même hors de l'eau, il ne s'avouera pas vaincu

Même hors de l'eau, il ne s'avouera pas vaincu

A ce moment précis, 2 hurlements de joie se font entendre dans tout le Grand Large.

L'adrénaline, les hormones, et tout ça et tout ça... on était à donf! Le gabarit imposant de ce brochet laissait imaginer un beau métré:

"Entre 105 et 110cm" pour le Pierrot...

"105cm" pour ma part ...

... mais la mesure s'est arrêtée à 97cm... Aïe, une tout petite déception pour Pierrot qui pensait faire son premier métré. Je signale quand même qu'il a battu son ancien record qui était à 90cm!

97cm de muscle97cm de muscle

97cm de muscle

Encore un superbe brochet du Grand Large à la robe panthère, chapeau l'artiste!

Magnifique brochet décinois!
Magnifique brochet décinois!Magnifique brochet décinois!

Magnifique brochet décinois!

Que d'émotion mes amis, entre le sandre de Julien et la bûche de Pierrot... les records tombent sur l'Hybride!

Allez on continue, il nous reste 2 heures de pêche dans la bonne humeur. Je demande à Pierrot "A ton avis, il a mordu pour le plastoc ou la ferraille!?"... il n'avait pas trop d'opinion dessus.

Je décide de me mettre en mode pêcheur alpin ou miribélien, j'enquille un leurre de 18cm pour jigger au dessus des herbiers avec le célèbre Shad GT. Je choisi le coloris nacre à dos bleu et une plombée de 15Gr.

Delalande Shad GT

Delalande Shad GT

Après quelques ajustements de lancers, je trouve le bon timing pour mettre la nage du leurre à mon goût. Pierre reste sur son shad palette.

Avec le Pierrot, on discute comme des fillettes encore du mastard lorsqu'une touche me surprend à la descente du leurre. Je relance de suite mais sans résultat.

J'appuie sur la pédale et dérive un peu vers l'ouest, je cible encore en direction du spot et cette fois c'est pendu! Le petit brochet est bien vivace, il part en trombe dans tous les sens mais son "petit" gabarit ne suffira pas pour mettre à mal mon combo big bait.

Beau rush de surface!

Beau rush de surface!

Un combat bien plaisant et vite expédié!

Un petit 67cm pour celui-là!

Un petit 67cm pour celui-là!

Il est 13h un peu près et on continue la dérive, pas moins de 10 minutes s'écoulent avant une touche inferrable à la descente, du pins je suppose. Je continue mes animations amples et je regarde le téléphone... 13h20, va falloir plier! Je propose à Pierre de finir la dérive quand soudain... une lourdeur dans le poignet, je ferre à la Japonnaise! C'est pendu!

Au combat il parait plus gros que le précédent, il tire plus sur la canne... c'est ça qu'c'est bon!

Du blank qui plie!

Du blank qui plie!

Le malin décide de passer sous le bateau pour me mettre la misère, quelle furie!

Sous le bateau le coquin!

Sous le bateau le coquin!

Je décide de lui en mettre un peu dans les dents pour le faire partir dans le sens opposé... il obéit et va finalement capituler et se présenter à moi!

Beau combat l'ami!Beau combat l'ami!

Beau combat l'ami!

On clôture notre session sur une impression de réussite, le Grand Large reste pour nous mystérieux et moins familier que Miribel. Bien sur ça reste un hot spot à brochet et notre score reste à prendre avec parcimonie.

Mais après avoir discuté avec quelques habitués, on a quand même réussi une belle sortie! Pas en nombre bien sur car notre pêche reste axé sur les beaux spécimens... Du coup notre feuille de route a-t-elle été efficace? Est-ce aussi cette météo idyllique? Ou encore madame la chance... Je ne sais pas mais en tout cas qu'est-ce que ça fait du bien de secouer du bec!

Merci de nous avoir lu,

A+

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

fréd'eau 25/06/2015 09:14

De magnifiques poissons et comme d'hab un pur article !!! Respect ! A bientot sacré passionné/Fréd'eau

Draghost 26/06/2015 22:08

Mortel, notre Fred is back! Je m'ennuyais de voir ton blog en pause mais voila, la plume de Maître Fréd'eau reprend du service. Vraiment content de te lire Fred!

Fred 10/06/2015 10:51

Waouw la grande classe comme d'hab!

Sympa le bateau, maintenant il vas falloir roder la routine pour ne pas oublier le matos à la maison ou dans la voiture ;-)

Draghost 11/06/2015 11:51

Merci FFred!
Avec tout les Fred que je connais, j'ai dû vérifier l'@ mail. Tu m'étonnes, va falloir que j'optimise tout ça car un bateau c'est bien, mais la logistique derrière c'est pas toujours glop! A très bientôt

Pierrot 08/06/2015 19:23

Merci encore pour ce grand moment poto !! Sans toi, qui c'est si l'issue aurait été aussi favorable ??!! Vite au bord de l'eau !!

Draghost 08/06/2015 21:55

Mon poto, on se connait maintenant depuis que j'ai recommencé la pêche et on a partagé énormément de moments ensemble, aujourd'hui notre expérience/gamberge améliore notre quête du carnassier et modernise notre pêche (superbe ta dernière vidéo)
Juste pour résumé, il claque ton broc!

Pavince 04/06/2015 00:20

Pwouaaa quel score !!!! la grande classe !
Bien vu et à bientôt au bord de l'eau...

Pavince 08/06/2015 22:36

Je prends mon temps avec les records mdr... les blocs ça viendra logiquement peut être plus tard qui sait...! Après quelques virées avec notre amis Drag... et la présence dans les eaux de l'hybrido-big-beco-barco, aimant à big bec ;-)))

Draghost 08/06/2015 21:44

Alors mister Vince qui démonte son précèdent record! Déjà une référence sur Lyon mais si en plus vous tombez les records... aïe aïe aïe, les karnaks n'ont qu'à bien se tenir!

lol69 03/06/2015 23:07

et bien, la classe messieurs avec de bien jolie robes de broks....bien joué les gars.

Draghost 10/06/2015 17:07

Maître incontesté du navire de la FT69, je te remercie pour ton commentaire mais je pense que votre ouverture a été aussi des plus plaisant! Du broc, du glane du black, etc. La classe! ;)