Technofish

Du brochet et encore du brochet!

9 Juin 2014 , Rédigé par Draghost Publié dans #Récits

Hello todos!
Un post sur mes 2 dernières sessions:
- la première plutôt cool pour tester les capacités du nouvel appareil photo

Nikon Coolpix AW110 - Photo paysage à Miribel
Nikon Coolpix AW110 - Photo paysage à Miribel

Nikon Coolpix AW110 - Photo paysage à Miribel

- la seconde avec Sylvain et Pierrot, une session matinale promise depuis un bout de temps

Cette première session va se dérouler vendredi 06 juin en début d'après-midi, un vent orienté Sud-Ouest de 10 à 20km/h vient balayer la surface de l'eau... les kitesurfeurs et les planches sont ravis.
Le vent ennemi n°1 des pêcheurs est paradoxalement un facteur que j'apprécie dans la traque du carnassier:
- il agite et met en appétit le poisson fourrage... en parallèle les carnassiers
- il masque la présence du pêcheur, surtout quand l'eau est limpide
- il aide à la dérive sur un plan d'eau fermé pour peu que vous respectiez les fondamentaux
- il diminue le nombre de pêcheurs mal équipé et augmente notre terrain de jeu

Ma technique sera simple, traverser à contre vent tout le plan d'eau pour me laisser dériver dans l'axe souhaité, bien sûr pour pêcher correctement l'ancre flottante est indispensable!
Pour info, ma petite barque avec un vent de 10km/h dérive à 3km/h sans ancre et à 0.7km/h avec l'ancre flottante, un gain non négligeable!
Tout dépendra de votre embarcation et de la taille de votre ancre.
Dans la pratique je commence ma dérive au niveau du trio des îles que j'appelle PVC, l'île des Colverts est celle la plus au sud, celle des Peupliers arrive après mais plus à l'Ouest et enfin les Vernes.
J'attaque d'abord les Vernes, un hot spot à belles zébrées avec quelques beaux brochets. Je mets en place mon appareil photo et j'attaque avec un Spread Shad flambant neuf.
Alex m'appelle et je discute téléphone coincé entre oreille et épaule quand une touche bien nerveuse me surprend, je ferre mal à cause du téléphone et stop la conversation de suite.
Mais monsieur grand gousier a décidé de rusher à contre vent plantant convenablement le triple dans sa mâchoire et ainsi assurant sa sortie "Out Of Water" dans les règles.
Je me positionne devant mon kit de fixation maison pour me tirer le portrait

Cadrage pas des plus évident!
Cadrage pas des plus évident!

Cadrage pas des plus évident!

 En mode vidéo les images sont acceptables
 En mode vidéo les images sont acceptables

En mode vidéo les images sont acceptables

Je continue la prospection et aperçois un brochet suivre mon leurre sans l'attaquer, arf dommage! La dérive m'éloigne de l'île et l'ancre flottante va être indispensable pour pêcher correctement.
Je reprends la Shogun en main et lance dans le sens du vent, mes polarisantes me guide dans la jungle des herbiers lorsque mon fil bloque et part sur la droite, "fish!"
Allez on se cadre mieux pour la seconde!

 La mesure annonce 68cm
 La mesure annonce 68cm

La mesure annonce 68cm

Je décide de remonter au niveau des "Colverts" afin de me laisser dériver dans le couloir des îles, il existe par ailleurs une zone plus profonde abritant de temps en temps un beau spécimen!
C'est à cet endroit que je décide de poser le Spread Shad et c'est un jig violent qui sera effectué afin de décoller le leurre à 50cm-1m du fond tout en déchirant les algues éventuelles.
Je commence ensuite mon linéaire quand une touche viendra me surprendre par sa lourdeur mais aussi par la rapidité à laquelle le poisson semble avoir recraché le leurre.
Je vais stopper ma récupération pendant 3s et ramener doucement le shad, arrivé dans mon champ de vision un beau brochet de plus de 80cm suivait le leurre avant de retourner dans sa cache... pfffou dommage!
Je regarde le leurre et c'est la première fois qu'un broc me fait sauter un bout complet de plastoc laissant apparaitre la monture...

Sur le cercle de droite, un bout de plastique déchiré

Sur le cercle de droite, un bout de plastique déchiré

Bon je regarde l'heure et il va falloir partir, je me laisse donc dériver jusqu'au parking en lançant de-ci de-là lorsqu'un petit bec de 60 viendra me saluer.

Vraiment gourmand ces sifflets!

Vraiment gourmand ces sifflets!

L'ancre flottante, indipensable par jour de vent!

L'ancre flottante, indipensable par jour de vent!

Seconde session plus difficile avec un manque de sommeil à rattraper mais je me rassure car les potos étaient aussi frais que moi!

5h du mat... chez les fous!

5h du mat... chez les fous!

Vu ma fraicheur, je laisse les affreuses prendre de l'avance et prépare tout le bordel sur le dinghy. A peine sur la flotte j'entends Sylvain s'agiter, la courbure "vivante" de sa canne ne trahit pas et son swimbait 6" gardon a encore fait un malheur! Le poisson reste docile au départ mais fait quelques rush avant de se retrouver dans l'épuisette de Pierrot!

76cm de broc, tu peux être fier le Sylvain !
76cm de broc, tu peux être fier le Sylvain !

76cm de broc, tu peux être fier le Sylvain !

Vraiment qu'il assure le prof, aucun capot depuis le début de saison!
Le bougre me mets en chauffe et je m'éloigne vers le côté droit de la mise à l'eau afin de peigner dans plus de flotte juste au-dessus des herbiers.
Premier lancer et premier brochet qui suit et loupe mon leurre! Arf pas moche le gaillard, je dirais à vu d'œil un bon 70cm.
Quelques minutes s'écoulent, je ramène mon leurre qui est suivi d'un beau brochet mais j'arrive en fin de course à 2m de moi. Le Spread Shad, à l'arrêt, est à l'aplomb de la canne avec 3m de bannière max. et j'admire ce beau brochet immobile, face à moi, regardant mon leurre...

... BIIIIIIIIMMMMM !!!!!! J'hallucine, le brochet pourtant en pause pendant 1-2s foudroie le Spread Shad me snobant complètement! Incroyable mes amis! J'accompagne directement le scion dans la flotte pour donner un maximum d'élasticité lors de son premier rush mais le peu de fil le brida violemment, du coup il décide de prendre la voie des airs... imaginez-vous un bec de +80cm faire une chandelle à 2m de la barque, c'est magique et... plutôt humide! Je suis bien arrosé mais continue à lutter contre maitre Esox qui m'offre un combat remarquable jusqu'à même se tanker sous la barque!
Finalement, j'aurais raison de lui et il va m'offrir quelques tofs le long de ses 81cm

Aussi mouillé que lui!
Aussi mouillé que lui!

Aussi mouillé que lui!

On relâche le poisson et Pierrot doit sortir son poisson, il a acheté sa nouvelle caméra PNJ et il faut la dépuceler! Sylvain et Pierrot décide de longer la berge en direction de la plage nudiste (hé hé comme par hasard), je fais de même mais séparé de 30m. Au bout de 2 heures sans activité, Pierrot décide de pêcher un secteur qu'il connait bien et avec Sylvain on décide de le suivre mais doucement pour ne pas lui mettre la pression.
On cause avec le Sylvain sur les spots du plan d'eau lorsqu'un sifflet vient me rendre visite!

un 58cm suicidaire!

un 58cm suicidaire!

Sur place, je trouve le spot trop dégagé avec un rapport profondeur/densité herbier pas à mon goût. Finalement, on décide de casser la croûte pour se remonter le moral et faire un point sur notre début de matinée, "un bon moment d'échange et de rigolade" comme dirait le Sylvain!

Un peu de détente

Un peu de détente

Je décide de chercher des zones d'ombre avec un peu plus d'eau et ma première zone sera un echec (un petit couloir interdit depuis les berges)
J'attaque ensuite la seconde zone avec ses multiples tombants et surtout ses berges très abrupts au niveau de l'île. C'est sur le premier tombant que je vais poser le Spread Shad, la hauteur d'eau est d'environ 3m.
Je décolle doucement le leurre et accompagne sa descente en récupérant l'excédant de fil... à ce moment précis, c'est la touche!
Je ramène du fil et décolle le mastard du fond qui va effectuer lui aussi une chandelle!

Chandelle!
Chandelle!

Chandelle!

A vu d'œil, un gabarit similaire au premier, par contre à la barque il va faire un seul départ dans les profondeurs avant de finir hors de l'eau et pour cause: un triple dans les branchies et un proche du gosier, il a bien avalé goulu!
Je retourne vitesse maxi. voir les fillettes pour me prendre la courge et dépiquer la bête.
Verdict, 80cm tout rond mais bien gras!

Encore un beau spécimen!
Encore un beau spécimen!

Encore un beau spécimen!


On décide de pêcher les derniers tombants et je vais déclencher un autre spécimen mais hélas qui, cette fois, m'a vu! On pêchera encore une heure avec un soleil brulant à proximité de la mise à l'eau avec la foule et les baigneurs... mais pas que!

Famille de cygne
Famille de cygne

Famille de cygne

A bientôt!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article